"Mon humble hommage à Philippe Petit", funambule français rendu célèbre par sa traversée entre les sommets des deux tours du World Trade Center.

  • Making of

“Il y a trois ans, lorsque je vivais à Valence, j’étais dans une maison avec d’immenses fenêtres, une vue sur des blocs d’immeubles tristes entourés par des caméras de surveillance. Ça m’a donné l’impression de n’avoir aucune vie privée. j’ai décidé d’utiliser les fenêtres comme un support ou plutôt un filtre pour changer ma vision de la réalité extérieure”, confie l’artiste espagnol sur son blog alors qu’il revient des rues parisiennes où il s’est amusé quelques semaines.

Encore plus par ici http://pejac.es/outdoor/outdoor/

Laisser un commentaire